Bien gérer son catalogue électronique et ses fiches produits grâce à la dématérialisation

Claire Mondange, responsable du Pôle Distribution chez TX2 Concept, nous explique les avantages du catalogue électronique et de son standard d’échanges qui permet de décrire toutes les informations associées à un produit et à sa logistique.

cycle de vie produit

Le catalogue électronique sert à échanger avec ses partenaires distributeurs ses fiches produits et tarifaires de manière dématérialisée. La distribution française, en partenariat avec les industriels et GS1, a défini un standard d’échanges qui permet de décrire toutes les informations associées à un produit et à sa logistique. Une fois constituée, cette fiche-produit est publiée dans un catalogue du réseau GDSN (Global Data Synchronisation Network) et devient accessible aux différents partenaires de manière simple et sécurisée.

Grâce à cela, les fournisseurs peuvent accélérer et fiabiliser l’échange de leurs informations produits car, pour l’industriel cela signifie « publier une fois, diffuser à tous » et pour le distributeur « souscrire une fois, recevoir de tous ». Le but de cette démarche d’accélération et de fiabilisation des échanges se traduit par la satisfaction du consommateur final et donc sa fidélisation à la marque et à l’enseigne.

Dans la pratique, quels sont les enjeux de la synchronisation des informations produits ? Tout d’abord les avantages de la synchronisation de données :

– Diminution des coûts administratifs (une suppression des ressaisies de fiches-produits, un format d’échange unique, une diminution des litiges commerciaux) ;
– Optimisation des opérations logistiques et de transport (des camions mieux remplis, des réceptions entrepôt plus rapides et justes, une diminution des litiges logistiques) ;
– Accélération de la mise en rayon des nouveaux produits (une augmentation de l’activité promotionnelle autour des produits) ;
– Amélioration de la disponibilité des produits dans les linéaires (moins de ruptures, un assortiment plus riche, des produits plus frais).

Ensuite, les principes :

– Des standards internationaux ;
– Un descriptif produit adapté aux besoins des entreprises (marketing, commercial, logistique, technique…) ;
– Un réseau international de catalogues pour travailler également à l’export ;
– Un grand nombre de distributeurs connectés ;
– Une sécurité et une confidentialité des échanges ;
– Une large gamme de solutions adaptées aux multinationales et aux PME.

Ces principaux éléments démontrent pragmatiquement l’intérêt de la démarche qui permettra aux fournisseurs d’industrialiser et de simplifier leurs processus de gestion de catalogue électronique et de fiches produits.

Vous souhaitez plus d’informations sur les solutions de catalogue électronique ?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos experts pour en savoir plus, à l’adresse suivante : contact@infoedi.com

Écrire un commentaire