La Norme INCO, une opportunité, pas seulement un coût supplémentaire pour faire des affaires !

Un certain nombre de fournisseurs de la grande distribution avec lesquels nous échangeons voient la Norme INCO comme une contrainte supplémentaire. D’autres, plus éclairés, la voient comme la confirmation que la demande du consommateur pour plus de transparence dans les informations sur la nourriture qu’il mange suit seulement un chemin : vers le HAUT !

Image Norme INCO

Une grande partie des informations produit que le consommateur reçoit aujourd’hui dans ses expériences e-commerce est imprécise, incomplète, et/ou non certifiée par le propriétaire de la marque. Les informations produit fournies dans les applications e-commerce sont souvent obtenues au travers d’applications piochant des informations sur le net, ou fournies par les utilisateurs/consommateurs eux-mêmes. Il n’y a aucune source commune de vérification de ces informations.

Sans accès à des informations produit de confiance, le consommateur dépend des moteurs de recherche et des applications sociales pour prendre sa décision d’achat. Le consommateur prend donc en compte les avis et les intérêts des autres consommateurs, les informations tarifaires disponibles et son intuition personnelle pour décider s’il faut acheter un produit ou non, plutôt que des informations produit authentiques ou perspicaces.

Si l’expérience du consommateur avec une application internet se traduit par des données pauvres (par exemple : imprécises, incomplètes, non certifiées, latentes…), le consommateur ira ailleurs parce qu’il a des alternatives. Le partenaire commercial capture le consommateur « au moment de vérité »… ou le perd au profit d’un concurrent inconnu.

La Norme INCO, en tirer profit.

Utilisez votre investissement pour vous conformer à la Norme INCO pour aussi planifier l’avenir. Commencez en voyant les informations produit comme un actif stratégique au lieu d’un simple coût. Regardez les tendances de demande du consommateur pour les informations produit et ajoutez-les à votre périmètre. Le retour sur investissement pour ces données supplémentaires sera rapide. Une stratégie de gestion de l’information produit complète, grâce et au travers des propriétaires des marques sur des zones clés peut jouer un rôle important dans le traitement de ces défis et ainsi répondre aux attentes du consommateur.

Réglez le vieux problèmes :
– Process et plateformes disparates pour le traitement de l’information produit ;
– Saisies redondantes des données dans des systèmes multiples ;
– Informations produit insuffisantes (ex : nutritionnelle, photos…) ;
– Partage manuel des données avec certains distributeurs ;
– Accès incomplet, imprécis et retardé à l’information produit.

Pour finir, accepter cette mise en conformité est essentiel pour ne pas risquer que vos produits soient déréférencés et utilisez ça comme un tremplin pour accomplir plus avec vos informations produit, avec, en fin de compte, moins de ressources ! En tant qu’industriels, il y a une responsabilité morale à avoir envers le consommateur, on peut aussi l’écouter et transformer cela en une opportunité d’accroissement de la confiance envers les marques et ainsi orienter les ventes.

Vous souhaitez plus d’informations sur les solutions de catalogue électronique et de gestion de la Norme INCO ?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos experts pour en savoir plus, à l’adresse suivante : contact@infoedi.com

Écrire un commentaire