Glossaire EDI

Glossaire EDIVous retrouverez ci-dessous dans notre Glossaire EDI une liste non-exhaustive de termes liés à l’EDI que vous serez amené à rencontrer.

Allegro
Le service de messagerie Allegro a été mis en œuvre par GENCOD EAN France et est commercialisé par la société SERES. Il est conforme aux standards X400 et supporte les messages en langage Gencod et Un/Edifact. Allegro est principalement utilisé dans le secteur du commerce et de la grande distribution.

Allotissement
Processus d’approvisionnement consistant pour un fournisseur à livrer en un seul lieu (entrepôt ou plate-forme) des produits regroupés en lots distincts, destinés à des lieux finaux différents (généralement les magasins). Ce mode d’approvisionnement peut s’effectuer à partir d’une commande unique dite « commande allotie » ou à partir de plusieurs commandes (une par point final) à livrer en même temps en un même lieu (le « relais »).

Allotissement des commandes
Dans la technique du cross-docking sous sa forme « commande allotie », les livraisons sont préparées par le fournisseur, magasin par magasin. Chaque livraison magasin est palettisée individuellement. L’ensemble des livraisons sont effectuées sur une plate-forme d’éclatement où les palettes par magasin sont triées pour être redistribuées dans chaque magasin.

ANSI ASC X12
L’ANSI X12 a été, à l’origine, conçu à destination des entreprises dans les différentes industries en Amérique du Nord. Toutefois, à l’heure actuelle, ce sont plus de 300 000 entreprises à travers le monde qui utilisent les normes X12 dans le cadre de leurs transactions quotidiennes. L’ASC X12 fait également partie des messages UN/EDIFACT qui sont largement utilisés en dehors des frontières américaines. Lien vers organisme : http://www.x12.org/

Les messages Ansi X12 : lien vers l’article message

API (Application Programing Interface)
Interface entre applications ou modules applicatifs utilisant éventuellement des langages de programmation permettant à une application d’accéder par exemple à des programmes système pour communiquer ou extraire des données.

Archivage
Dans le domaine de l’EDI et pour certaines applications (par exemple dématérialisation de la facture), conservation d’informations afin de satisfaire aux obligations légales.

Asynchrone
Mode de transmission, par exemple de données, dans lequel l’instant d’émission de chaque caractère ou de chaque bloc de caractères est fixé arbitrairement. Ce mode de transmission s’oppose au mode synchrone dans lequel la transmission est réalisée suite à un accord préalable (synchronisation) de l’émetteur et du récepteur.

ATLAS 400
Service de messagerie électronique proposé par France Télécom Telecom Transpac pouvant supporter des échanges de données informatisés.

Boîte aux lettres électronique
Espace de stockage informatique destiné à recevoir des messages dématérialisés. Cet espace est identifié par son adresse électronique et constitue l’un des éléments d’un RVA.

Business Intelligence
C’est souvent ainsi que l’on désigne les applications décisionnelles : des logiciels capables de transformer des données en informations pertinentes, par exemple pour affiner une stratégie de marketing.

Catalogue électronique
Outil qui permet le regroupement et l’échange des informations contenues dans chaque fiche-produit. C’est sur un catalogue électronique que s’opèrent les créations et les mises-à-jour des fiches-produit.

Cloud computing
Le cloud computing, abrégé en cloud (« le Nuage » en français) ou l’informatique en nuage désigne un ensemble de processus qui consiste à utiliser la puissance de calcul et/ou de stockage de serveurs informatiques distants à travers un réseau, généralement Internet. Ces ordinateurs serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d’utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante…) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse d’utilisation : selon le niveau de compétence de l’utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d’utiliser des applicatifs distants en mode SaaS.

Code article (GTIN 13)
Code international de numérotation des articles à 13 chiffres du système GS1 composé du préfixe entreprise GS1, de la référence article et du caractère de contrôle. Il permet d’identifier toute unité commerciale, notamment les unités-consommateurs, les produits-services ou les consignations. Il constitue de plus l’une des deux solutions d’identification des unités logistiques standard (l’autre étant le GTIN-14).

Code lieu-fonction
Terme utilisé en France pour désigner le code identifiant les entités physiques ou juridiques ainsi que les services ayant un rôle fonctionnel (cf. GLN).

Commande Allotie
Type particulier de commande constituant l’un des moyens permettant de traiter l’allotissement, ou Prepacked Cross Docking. Le message « commande allotie » permet de spécifier à la ligne produit, le lieu de destination finale des produits, via la transmission du code Lieu Fonction du magasin final. Le fournisseur peut alors préparer la marchandise en constituant des UE ou des colis par magasin, correspondants aux besoins exacts de ces magasins.

Communication (Logiciel de)
Logiciel permettant l’accès au réseau de télécommunications pour la transmission des messages entre partenaires. Si l’entreprise a recours à un opérateur de services à valeur ajoutée, ce type de logiciel peut permettre la connexion à ce réseau.

Contrat d’interchange
L’accord d’interchange est un contrat par lequel des personnes établissent, dans le cadre de relations, les conditions juridiques et techniques d’utilisation d’un échange de données informatisé (EDI). cet accord doit porter entre autre sur le langage utilisé pour l’échange de données informatisées, la forme des messages, le rythme des échanges, le traitement des accusés de réception, la sécurité des messages, l’enregistrement et le stockage.

Cross Docking
Le Cross Docking a pour objectif de supprimer les stocks au centre de distribution (transbordement quai à quai). Cette pratique recouvre deux réalités :

– l’éclatement sur plateforme avec allotissement effectué par le distributeur appelé Intermédiaire Handling Cross Docking

– l’éclatement sur plateforme avec pré-allotissement (commande allotie) effectué par le fournisseur appelé PrePacket Cross Docking.

Dématérialisation fiscale
Mise en œuvre de messages électroniques pour la transmission des données de facturation entre deux partenaires commerciaux. La loi française autorise dématérialisation fiscale de deux manières : soit via l’EDI conformément à l’article 289 bis du Code Général des Impôts, soit au moyen d’une signature électronique conformément à l’article 289-V du Code Général des Impôts. La dématérialisation fiscale dispense l’émetteur et le récepteur de la facture de toute impression papier.

Donneur d’ordres
Intervenant qui commande le transport et ordonne le chargement des marchandises au transporteur.

Le terme donneur d’ordres est souvent utilisé pour désigner l’acheteur.

EAN-128
Ancienne désignation du code à barre GS1-128.

Suite structurée de caractères alphanumériques constituant une ou plusieurs informations de longueur fixe ou variable, chaque information étant précédée de son identifiant. Les identifiants de données ainsi que la structure et la longueur des données qu’ils introduisent sont définis par GS1. Le terme GS1-128 désigne également le code à barres qui traduit ces données. Peuvent ainsi être traduits en GS1-128 : un numéro séquentiel de colis ou SSCC, un code GTIN-13 ou un code GTIN-14, un numéro de lot, une date, un poids…

Edifact
Electronic Data Interchange for Administration, Commerce and Transport. Echange de Données informatisé pour l’Administration, le Commerce et le Transport.

Cette norme se compose d’un ensemble de normes approuvées à l’échelon international, de répertoires et de directives pour l’échange électronique de données structurées.

Un/Edifact est un langage normalisé à l’échelle internationale. Il constitue un ensemble cohérent de principes, syntaxe, messages et de définitions permettant la communication de données, quel que soit l’équipement informatique des partenaires et à travers tous les réseaux.

IP
Internet Protocol (Protocole Internet) est une famille de protocoles de communication de réseau informatique conçus pour être utilisés par Internet. Les protocoles IP sont au niveau 3 dans le modèle OSI. Les protocoles IP s’intègrent dans la suite des protocoles Internet et permettent un service d’adressage unique pour l’ensemble des terminaux connectés.

IPv4 est le protocole le plus couramment utilisé en 2012 sur Internet tout comme sur les réseaux privés. IPv6 est son successeur.

EANCOM®
L’EANCOM® est un langage de communication EDI permettant de structurer les fichiers échangés. Standard international, géré et maintenu par GS1, et conforme aux règles UN/EDIFACT.

EFI
Echanges de Formulaires Informatisés. L’EFI permet de réaliser l’échange de messages EDI sans demander aux très petites entreprises un investissement informatique lourd.

Le principe en est, d’une part en réception, l’affichage et l’impression en clair des messages EDI reçus, d’autre part en émission, la saisie d’un formulaire correspondant à la transaction opérée. En outre, cette solution met technologiquement la petite entreprise au même niveau que ses grands concurrents.

En tête de message
Segment de service débutant et identifiant un message de façon non ambiguë. La section d’en-tête est la partie du message qui précède le corps du message proprement dit (où figurent les renseignements sur la transaction) et qui contient des informations se rapportant à la totalité du message. Synonyme de zone d’en-tête.

Fichier Pivot
Fichier intermédiaire d’import/export d’un message EDI dans/depuis le logiciel récepteur/émetteur.

En émission, fichier contenant les données après leur extraction du programme applicatif. Ces données n’ont plus qu’à être traduites par le traducteur.

En  réception, fichier contenant les données avant leur intégration dans le programme applicatif. Ces données ont été traduites par le traducteur.

GDSN
Global Data Synchronisation Network. Il s’agit d’un réseau mondial de catalogues électroniques certifiés par GS1. Cette certification vérifié l’interopérabilité de ces catalogues, fondée sur les standards GS1. Ce réseau permet à une entreprise (un fournisseur « éditeur » de fiches-produits ou un client « souscripteur » de fiche-produits) d’utiliser le catalogue électronique certifié de son choix pour échanger des informations-produits avec ses partenaires connectés au réseau dans le monde entier.

GPA
Gestion Partagée des Approvisionnements. Cette méthode de réapprovisionnement entre dans le cadre des techniques ECR. A partir des informations concernant les stocks et/ou les ventes transmises par le distributeur, l’industriel calcule les besoins et transmet une proposition de commande confirmée ou non par le distributeur.

GTIN
Abréviation de Global Trade Item Number (code article international). Le GTIN peut être un des codes standard suivants : GTIN-8, GTIN-12, GTIN-13 ou GTIN-14.

Interopérabilité
Aptitude des équipements terminaux (informatiques et de télécommunication) à fonctionner d’une part, avec le réseau et d’autre part, avec les autres équipements terminaux permettant d’accéder à un même service.

Incoterm
Terme de commerce international (généralement exprimé par un sigle) définissant les obligations respectives et le partage des responsabilités entre vendeurs et acheteurs.

Interchange
Ensemble de transactions (envoi/réception de messages) effectué en EDI entre deux ou plusieurs partenaires. Ces échanges sont formalisés (techniquement et juridiquement) par l’établissement d’une convention entre eux.

ISO
Ccommunication électronique consistant en une combinaison structurée de messages et de segments de service commençant par un en-tête de contrôle d’échange et se terminant par une fin de contrôle d’échange (ISO 9735).

Lieu Fonction
Entreprise ou service d’une entreprise qui participe au titre d’une ou plusieurs fonctions à la réalisation d’une transaction commerciale. Chaque lieu-fonction, quel que soit son type, est identifié par un code EAN à 13 chiffres.

Livrer à
Lieu-fonction auquel est destinée la marchandise commandée. C’est le lieu où le fournisseur doit effectivement livrer les produits sauf lorsque la commande comporte l’indication d’un « relais ».

Marché cible
Zone géographique (généralement un pays) dans laquelle l’unité commerciale déclarée est disponible aux acheteurs (liste ISO 3166). Fait partie de la clef unique d’une fiche-produit.

Message
Série de caractères ordonnés destinés  à  véhiculer  l’information (norme ISO 2382-4).

Ensemble de segments structurés selon un ordre spécifié dans un répertoire de messages commençant par un en-tête de message et se terminant par une fin de message (ISO 9735).

Le terme « message » est utilisé pour décrire la façon dont des données sont structurées en vue de remplir une fonction précise de manière que leur transmission et leur traitement par des moyens électroniques puisse se faire dans des conditions normalisées.

Orders, deljit, delfor, Asn, Desadv, invoic, Ivrpt, Hanmov,…

Palette hétérogène

Palette regroupant des unités logistiques non identiques.

Palette homogène

Palette regroupant des unités logistiques identiques.

 

PCB (Par combien)
Nombre d’unités-consommateurs contenues dans l’Unité élémentaire d’approvisionnement. Cette notion, issue du Langage Gencod, n’existe pas dans le standard international GS1 et a donc officiellement disparue des règles. Les notions de minimum et de multiple de commande sont destinées à la remplacer.

QR Code
Le QR Code est un code barre à 2 dimensions qui permet de stocker des informations numériques (textes, adresses de site web, etc.). Il peut-être déchiffré à partir d’un téléphone mobile équipé d’un appareil photo et du lecteur approprié. Imprimé sur un support ou placé dans l’environnement urbain, il permet de relier l’espace physique et l’espace numérique.

RFID
L’abréviation RFID signifie « Radio FrequencyIDentification », en français, « Identification par Radio Fréquence ». Cette technologie permet d’identifier un objet, d’en suivre le cheminement et d’en connaître les caractéristiques à distance grâce à une étiquette émettant des ondes radio, attachée ou incorporée à l’objet. La technologie RFID permet la lecture des étiquettes même sans ligne de vue directe et peut traverser de fines couches de matériaux (peinture, neige, etc.).

RVA (Réseau à valeur ajoutée)
Un réseau à valeur ajoutée (en anglais Value Added Network ou VAN Page d’aide sur l’homonymie) est un réseau de télécommunication qui se distingue par le fait qu’il assure certaines fonctions de traitement de l’information en plus de son transport.

Ils sont souvent payants : GXS-Opentext, Atlas, Allegro, …

SaaS
Le logiciel en tant que service ou Software as a Service (SaaS) est un modèle d’exploitation commerciale des logiciels dans lequel ceux-ci sont installés sur des serveurs distants plutôt que sur la machine de l’utilisateur. Les clients ne paient pas de licence d’utilisation pour une version, mais utilisent généralement gratuitement le service en ligne ou payent un abonnement récurrent.

SSCC
Abréviation de Serial Shipping Container Code (Numéro de colis). Code international à 18 chiffres dont la structure a été définie par GS1 et permettant d’identifier chaque colis de façon unique. Symbolisé en GS1-128 sur le colis et transmis dans l’avis d’expédition, il permet d’assurer la traçabilité des produits.

Station EDI
Poste de travail de type PC fonctionnant en frontal de systèmes plus puissants et complexes ou en autonome (dans les PME/PMI), et hébergeant un ensemble de progiciels traitant toutes les opérations spécifiques d’une application EDI. La station EDI traite tous types de messages ou de jeux de messages (scénarios) utilisés, soit au sein d’une seule application spécifique, soit à partir de plusieurs fonctions applicatives de l’entreprise, grâce à un logiciel multifonctionnel. Elle évite la modification de la configuration matérielle et logicielle existante.

Traçabilité
La traçabilité agroalimentaire est l’application des principes de traçabilité à la filière agroalimentaire, afin d’atteindre des objectifs de sécurité alimentaire.Elle vise à mieux qualifier les produits mis sur le marché, à une meilleure maîtrise des dangers et à abaisser les niveaux de risques. La traçabilité est en effet nécessaire pour remonter à la source d’un problème d’intoxication alimentaire ou d’une fraude.Elle est de plus en plus imposée par les certifications.

C’est l’aptitude à retrouver l’historique, l’utilisation ou la localisation d’une entité au moyen d’identifications enregistrées ». L’objectif est de pouvoir retrouver, à l’instant voulu, des données préalablement déterminées relatives à des lots ou regroupements de produits (également préalablement déterminés) et ce, à partir d’un ou plusieurs identifiants clés.

TRADACOM
Système d’échange de données qui utilise le langage TDI mis au point par GS1 UK (ex e-Centre). Le service « Tradanet » de la société INS (International Network Services) développé en collaboration avec ANA supporte la norme Edifact et le standard « TRADACOM ».

Traducteur EDI
Logiciel utilisé pour convertir une information dans une codification et/ou selon un format donné dans une autre codification et/ou selon d’autres règles de formatage (structuration). Le logiciel traduit les données d’un fichier interne préparé par une application interne, en données d’un langage commun

UC (Unité consommateur)
Article destiné à la vente au consommateur dans un magasin de détail. L’unité-consommateur se définit comme l’unité la plus élémentaire étant ou pouvant être proposée au consommateur pour l’achat selon une présentation donnée. Cela implique, entre autres, que le produit comporte, sous forme clairement lisible, toutes les mentions imposées par la législation pour les produits proposés à la vente au public.

Unité de base
Sont des unités de base : une unité consommateur, un lot consommateur, un colis mixte standard, une unité logistique complexe, un produit-service, une consigne, un modèle…

Unité logistique
Regroupement (carton, palette, box-palette…) d’unités commerciales (généralement d’unités-consommateurs).

VDA
Cet organisme élabore des normes et des meilleures pratiques afin de répondre aux besoins des entreprises dans l’industrie automobile allemande. Il a développé plus de 30 messages à destination d’entreprises telles que VW, Audi, Bosch, Continental et Daimler AG.

 

Vous souhaitez plus d’informations ?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos expert EDI pour en savoir plus, à l’adresse suivante : contact@infoedi.com

Écrire un commentaire