Web EDI vs. EDI intégré

EDI intégréVous disposez d’une solution Web EDI ? Peut-être est-il temps pour vous de passer à une solution EDI intégré mais vous l’ignorez encore… Vous êtes novice en EDI ? Pas de problème ! Au travers de cet article, vous découvrirez les tenants et aboutissants liés à ces deux solutions.

EDI grande distribution : les apports pour les fournisseurs

EDI grande distributionPour faciliter les échanges avec ses fournisseurs, la Grande Distribution  demande à ces derniers de mettre en place un système d’échange de données informatisées (EDI) leur permettant de récupérer automatiquement et de manière informatisée dans leur ERP (système d’informations commercial) toutes les informations relatives aux fiches produits et notamment les données INCO (données nutritionnelles, étiquetage des allergènes, ou encore mention du pays d’origine de certains produits…) qu’il faudra obligatoirement communiquer à partir du 13 décembre 2016. Ces données articles peuvent être en création ou en mise à jour, c’est ce que l’on appelle la dématérialisation de la fiche produit. Dans le cas de Carrefour par exemple, la synchronisation des données articles fournisseurs est imposée systématiquement dans leurs accords commerciaux, sous peine de pénalités. Un fournisseur qui ne dématérialiserait pas ses fiches produit risquerait un non référencement.

Industrie 4.0 ou la digitalisation de l’industrie dans les entreprises

Industrie 4.0 ou la digitalisation des entreprises industriellesLe concept d’« Industrie 4.0 » trouve ses origines en Allemagne. Il correspond à une transformation de l’organisation des usines, qui deviennent alors des usines intelligentes ou « smart factories ». Par une flexibilité accrue de la production et l’optimisation des ressources, l’un des bénéfices est l’accroissement de la dimension service et donc de la satisfaction client.

Un grand nombre d’industriels, implantés partout dans le monde (France, Chine, USA, Corée du Sud, Allemagne…) et présents dans de multiples secteurs d’activité, ont bien compris qu’ils n’échapperaient pas à la vague numérique et qu’il est nécessaire de repenser dès à présent la productivité et la compétitivité de leur entreprise et d’imaginer de nouveaux business models.

Choisir son partenaire EDI en 5 étapes

Choisir son partenaire EDIVous êtes fournisseur, distributeur, détaillant, et êtes en quête du meilleur partenaire EDI ? Choisir un partenaire EDI peut s’avérer être un vrai challenge, d’autant que plusieurs options s’offriront à vous. Il est important de se rappeler que choisir le bon partenaire EDI peut faire la différence entre améliorer ses process et vivre une expérience frustrante. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous énumérons quelques indicateurs clés à prendre en compte avant de vous engager avec un partenaire EDI. Bonne lecture !

Passer à la facture dématérialisée en toute sérénité !

Passer à la facture dématérialiséeContrairement à ce que l’on peut encore penser, passer à la facture dématérialisée ne signifie pas investir dans des développements informatiques internes risqués et coûteux. Néanmoins, pour mener ce projet à bien, et pour réaliser des économies substantielles, il est très important de bien le préparer. D’une manière générale, l’approche adoptée par chaque entreprise, doit refléter sa position en tant que destinataire ou émetteur des données, les besoins clients/fournisseurs, et la zone géographique couverte (locale/européenne/mondiale).

Voici quelques points clés à prendre en considération pour mener à bien un projet de dématérialisation de factures :

Facture électronique et Loi Macron : quésaco

Facture électroniqueSelon le calendrier défini ci-dessous, la loi Macron impose à l’ensemble des entreprises, quelques soient leurs fournisseurs, d’accepter de recevoir une facture électronique, et d’avoir la capacité de les comptabiliser sous un format dématérialisé :

  • Pour les grandes entreprises : au 1er janvier 2017
  • Pour les entreprises de taille intermédiaire : au 1er janvier 2018
  • Pour les petites et moyennes entreprises : au 1er janvier 2019
  • Pour les microentreprises : au 1er janvier 2020

Chorus factures : les réponses à toutes les questions que vous vous posez

dematerialisation_des_factures_imageLe portail Chorus Factures de l’État permet aux entreprises fournisseurs de biens ou de services pour l’État français de lui adresser leurs factures sous forme électronique plutôt que papier – à l’exception des frais de Justice. Ce portail est un service gratuit mis en place par l’État pour ses fournisseurs.

Mener un projet EDI en 6 étapes

Simplifier les communications grâce à la mise en oeuvre d'un projet EDIVouloir mener un projet EDI, c’est être désireux de simplifier les communications entre votre entreprise et ses partenaires afin entre autres de résoudre des problèmes liés aux processus commerciaux et de les simplifier en mettant en place des échanges – sans intervention humaine – de fichiers électroniques directement entre vos systèmes d’informations et ceux de vos partenaires. Cela peut aussi être dans certains cas, une véritable contrainte commerciale pour atteindre l’objectif d’un référencement (par exemple un viticulteur souhaitant référencer 2,3 produits auprès d’une enseigne de grande distribution).

 

La norme ANSI X12

ascx12-logo

La naissance de la norme ANSI X12 :
L’American National Standards Institute (ANSI), à chargé en 1979 l’ASC (Accredited Standards Commmittee) X12 d’élaborer des normes uniformes en matière d’échange électronique de transactions commerciales entre les industries, à savoir, l’échange de données informatisées (EDI).
La norme ANSI X12 à été, à l’origine, conçue à destination des entreprises dans les différentes industries d’Amérique du Nord. Aujourd’hui, ce sont plus de 300000 entreprises à travers le monde qui utilisent la norme ANSI X12 dans leurs échanges quotidiens.
L’ANSI X12 fait également partie des messages UN/EDIFACT qui sont largement utilisés en dehors des frontières américaines.

La Norme INCO, une opportunité, pas seulement un coût supplémentaire pour faire des affaires !

Un certain nombre de fournisseurs de la grande distribution avec lesquels nous échangeons voient la Norme INCO comme une contrainte supplémentaire. D’autres, plus éclairés, la voient comme la confirmation que la demande du consommateur pour plus de transparence dans les informations sur la nourriture qu’il mange suit seulement un chemin : vers le HAUT !

Image Norme INCO